Rentrée scolaire 2019 au Cameroun: L’association Foi & Justice plaide pour la protection des écoles contre les drogues
Featured

13 Septembre 2019 Auteur 
Rentrée scolaire 2019 au Cameroun: L’association Foi & Justice plaide pour la protection des écoles contre les drogues
Rencontre de la plate forme
 

A travers le slogan «  je protège mon cerveau, je dis non à la drogue », le projet de « plaidoyer pour l’assainissement du milieu scolaire contre les produits psychoactifs et les autres drogues au Cameroun » entre dans sa deuxième phase. Il sera question au cours de cette nouvelle année scolaire, d’organiser une série d’atelier de formation des relais scolaires et des pairs éducateurs. L’objectif est de former 450 élèves sur les dangers de la consommation des substances psychoactives et 30 enseignants sur les techniques d’accompagnement et de prise en charge des victimes. Ces différentes sessions de formation seront agrémentées par des vidéos, des dépliants et autocollants de sensibilisation.

Des causeries éducatives, la création ou la redynamisation des clubs antidrogue, des rencontres avec les parents seront également au menu. A cet effet, le réseau Foi & Justice en partenariat avec le Comité National de Lutte contre les Drogues (CNLD/Ministère de la santé publique) mettra en œuvre un guide pour la causerie éducative formulé sur quatre axes spécifiques. Par ailleurs, des axes de plaidoyer ont été déterminés et seront soumis dans les prochains mois aux acteurs gouvernementaux.

Les résultats de l’enquête réalisée en Juin 2018 sur la consommation de la drogue en milieu scolaire à Yaoundé, suscitent la mobilisation de tous. Parmi les enquêtés qui ont reconnu avoir déjà eu des problèmes relationnels avec des amis 25,64% ont affirmé que cela était causé par la prise d’alcool tandis que 10,26% ont reconnu que cela était causé par le Tramol et 7,69% l’ont associé à d’autres drogues. Concernant les relations élèves-enseignants, parmi les 92,77% des élèves enquêtés qui ont reconnu avoir déjà eu des problèmes relationnels avec des enseignants, 7,23% ont associé la cause du problème à la prise d’une drogue (Alcool et Tramol principalement).

 

2 comments 1244 Vues
Foi & Justice

Fighting Injustice Causes Through Advocacy.

 

Laissez votre commentaire

Commenter l'Article

  • Foi  Justice Foi Justice Vendredi, 13 Septembre 2019

    Thank you Mr. Mathias Njoya for the interest...we will contact you in the coming days for a collaboration

  • Mathias Ngong Njoya Mathias Ngong Njoya Vendredi, 13 Septembre 2019

    Great article and statistics we need more hand to tackle this drugs abuse problem in Cameroon, My Foundation calls Youth Against Drug Abuse Foundation (YADAF) was created with the main aim to sensitize, educate, advocate and empower youth to make an informed decision to say no to drugs. I will be happy to work with your people so that together we can reach many youths and help fight against drugs abuse. YADAF is still working on its registration with the administration but is very active through social media you can fight us on Facebook at https://mobile.facebook.com/youthagainstdrug/
    Four contact is :
    Me.Mathias Ngong Njoya
    Email: njoyajz@gmail.com or yadaf2019@gmail.com

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree