Drogues en milieu scolaire: L’éveil des consciences se poursuit
Featured

05 Decembre 2023 Auteur 

     

                 Les acteurs de la plateforme de lutte contre la drogue

 Les acteurs de la plateforme de lutte contre la drogue se sont réunis cet après-midi au siège de l’association Foi et Justice avec comme point d’ordre,  mutualiser les efforts en vue d’une meilleure sensibilisation.

Dans son planning annuel des échanges sur les questions liées aux stupéfiants, les acteurs de la plateforme de lutte contre la drogue en milieu scolaire au Cameroun ont tenu une rencontre ce mardi, 21 novembre 2023 dans la salle de conférence de l’association Foi et Justice, lead de ce mouvement. Laquelle avait pour principal objectif, la mutualisation des efforts en vue d’une meilleure sécurisation du domaine scolaire contre la drogue. Il a été constaté que dans les chaines de départ des lieux de consommation de ces drogues, le milieu scolaire est de plus en plus indexé. Avec 15% de jeune en âge scolaire selon le Comité national de Lutte contre la Drogue (CNLD). Un pourcentage qui s’appuie par la Commission des droits de l’Homme au Cameroun (CDHC) qui relève que 21% de la population en âge scolaire a déjà consommé de la drogue et 10% étaient des consommateurs réguliers.

Au vu de ces données, il est clair que la sonnette d’alarme est au rouge d’où une reprise en main de la plateforme avec de nouveaux engagements pour plus d’impact sur le terrain.  Comme objectif de cette rencontre, les acteurs  devaient maintenir la plateforme en éveil. Aussi, évaluer la dynamique de réseau mise sur pied depuis la création et poursuivre les réflexions sur le nouveau cadre de fonctionnement de ladite plateforme. Des échanges qui ont permis aux uns et aux autres d’émettre les idées à longues durées. «  Il faut qu’on définisse le calendrier des rencontres. Cela permettrait d’être plus efficace sur la lutte. Cette  efficacité pourrait être davantage visible avec une formation en binôme des acteurs », a fait savoir Ghislain Michel Mbeke Ngoume, président de l’association Action de Cœur. Comme lui, plusieurs autres acteurs sont allés dans le même sens. Notamment avec un fonds d’amortissement qui a vu le jour pour optimiser le fonctionnement de la plateforme. 

Avant la fin de cette rencontre, les membres de la plateforme ont partagé leurs expériences et les actions menées au courant de l’année 2022-2023. Celles-ci ont été prises en compte pour un meilleur déploiement des membres de la plateforme lors des caravanes de sensibilisations des jeunes menées par la délégation régionale du ministère des Affaires Sociales pour le Centre. Une caravane qui va concerner les responsables éducatifs, les travailleurs sociaux et les parents sur les dangers de la drogue et des substances psychoactives dans les arrondissements du département du Mfoundi, région du Centre. 

Laissez votre commentaire

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree