Insalubrité à Messessama 1: La question préoccupe les habitants!
Featured

15 Avril 2024 Auteur 

  

Participants écoutant les exposés sur l'environnement     

Suite aux nombreuses plaintes des populations de ce quartier du septième arrondissement de la ville de Yaoundé, l'Association Foi et Justice a animé une sensibilisation sur la préservation de l'environnement et la sauvegarde de la Maison Commune. 

«Ma terre, mon histoire, mon patrimoine, l'avenir de nos enfants», c'est le projet initié par les habitants du quartier Messesama 1 dans l'arrondissement de Yaoundé en collaboration avec la Congrégation des Religieuses Trinitaire de Valence pour palier aux problèmes d'insalubrité récurrents dans cette zone.

Ce projet part du constat visible et palpable selon lequel, « Les gens pissent et versent les ordures partout. Qu'est ce que nous pouvons faire pour protéger la Maison Commune », a déclaré Sr Sylvie Valérie Koti, régionale des Soeurs Trinitaire de Valence. Pour résoudre ces problèmes, une séance de sensibilisation s'est déroulée dimanche dernier avec pour principal animateur l'Association Foi et Justice. Sa sollicitation se justifie par les différentes activités pratiques, salons et ateliers qu'elle a déjà eu à mener sur les questions de sauvegarde de l'environnement et de valorisation des déchets.

Dans la salle des actes de la communauté des religieuses Trinitaires de Valence,  une cinquantaine de participants de tout âge, femmes et enfants étaient réunis pour aborder ce sujet d'insalubrité. Après les civilités de présentation de tous les participants, trois exposés ont meublé l'atelier. Notamment, la nécessité de protéger la terre, les généralités sur les appréciations de notre milieu de vie et le comportement des riverains, et enfin sur la règle des 5 R qui recommande un mode de vie écologique.

Ces différents échanges au cours des exposés ont suscité plusieurs sujets de réflexion pour la suite du projet. Par exemple, la mauvaise gestion des ordures ménagères, la canalisation des eaux, bref, que faire pour protéger l'environnement de Messessama 1. Dans les exquises de réponse, le message du Pape François tiré du cri de notre terre chérie - un appel du Le mouvement Laudato-Si a été évoqué pour la sauvegarde de notre Maison Commune.

Aussi dans son exposé, l'Association Foi et Justice a entonné un chant donc le titre "la terre est ma maison" a été repris par toute l'assistance. Dans ce lyrique de trois phrases, on peut lire : « nous sommes les fils de la terre ; Nous devons protéger notre environnement ; Chacun de nous peut faire quelque chose ». Il revient donc aux populations de Messesama 1 de faire quelque chose pour leur quartier. Dans cet élan de conscience collective, des propositions ont été faites. Parmi lesquels, éduquer les parents sur la conservation des poubelles, sensibiliser les enfants sur l'importance de jeter les ordures dans les lieux indiqués, voir comment le ramassage des déchets peut se faire par Hysacam, l'initiation au recyclage et avoir un groupe d 'investissement humain dans le quartier./.

Laissez votre commentaire

We use cookies to improve our website. Cookies used for the essential operation of this site have already been set. For more information visit our Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree